Trois pensées d’Ibn Taymiyya

Il n’appartient à aucune personne de désespérer mais il lui faut, plutôt, espérer en la Miséricorde de Dieu. De même, il ne lui appartient pas de ne pas désespérer mais il lui faut, plutôt, avoir peur de Son
tourment.

jeudi 2 décembre 2010

Le Très-Haut a dit [1] : « Ceux-là mêmes qu’ils invoquent recherchent le moyen de se rapprocher de leur Seigneur, à qui sera le plus proche de Lui. Ils espèrent Sa Miséricorde et ils ont peur de Son tourment. Assurément, le tourment de ton Seigneur est redoutable.  » (Majmu’ al Fatawa, t. XI, p. 390)

Être fanatique (ta‘assub) à quelque propos que ce soit, sans guidance venant de Dieu, est une action de l’Age de l’Ignorance (jâhiliyya). « Qui est plus égaré que celui qui suit sa passion, sans guidance venant de Dieu ? » [2]. (Majmu’ al Fatawa, t. XI, p. 28)

L’innovation est plus aimée d’Iblîs que la désobéissance. Celui qui désobéit sait en effet qu’il est désobéissant et il se repent, tandis que l’innovateur compte ce qu’il fait comme étant un acte d’obéissance
et il ne se repent pas. (Majmu’ al Fatawa, t. XI, p. 633)


[1Coran, XVII, 57.

[2Coran, XXVIII, 50

Dans la même rubrique

28 janvier

Al itqan fi ’ulum al Qur’an - Cheikh as Souyouti

Le parfait vade-mecum des sciences coraniques de al-Suyuti (1445-1515) est une description complète des problèmes relatifs au texte coranique qui se posent encore aujourdhui, des solutions proposées et des méthodes employées. (...)

26 janvier

Ihsan : ce pour quoi l’humain a été créé

Le mot Ihsan vient du mot racine ḥusn signifiant beauté. Dans le contexte islamique, il a de nombreuses connotations. Les trois principaux sont ceux que l’on retrouve dans le Coran et la tradition prophétique : Ihsan est (...)

22 juin 2021

La Futuwah (10)

La Futuwah consiste en l’affermissement de la relation qui nous lie à notre Seigneur. Nous pouvons alors trouver en nous une détermination à réaliser les états et les convenances spirituelles qui lui appartiennent en propre. Il (...)