La mosquée d’agglomération, poursuite du débat.

Lundi 4 octobre 2010, , 336 visites

La FAMI, en la personne de son président qui est aussi le représentant du CRCM Rhône-Alpes à Grenoble, a lancé une consultation à propos de la mosquée d’agglomération.

Il est tout à fait normal, et c’est son rôle, que la FAMI/CRCM fasse ce genre d’étude si elle envisage de gérer le projet. Cette étude aurait pu être faite il y a quelques années puisque le projet est en attente depuis plusieurs années, plusieurs décennies diront certains, quand on sait que Dubedout en avait déjà parlé à son époque.

La question de fond est peut être là. Qui est le chef de projet de ce possible projet, et par la même, à quoi/qui sert réellement ce projet ?

L’Etat a bien signifié que le CRCM doit être le responsable de ce genre de projet, que tous les projets de mosquée en France doivent être liés au CRCM. L’Etat par l’intermédiaire des préfets et des mairies a d’ailleurs les moyens de faciliter ou de compliquer les projets de mosquées.

Le rôle de chacun

- La FAMI est-elle donc l’émanation du CRCM ou bien au contraire souhaite-t-elle s’émanciper du rôle du CRCM pour aller vers une mosquée d’agglomération représentative de l’agglomération dans sa gestion ?
- Quel est le rôle et la volonté du conseil des imams sur cette question ?
- Quelle est la marge de manœuvre des musulman-e-s dans cette affaire ? et quel est leur réel pouvoir ?!?

Après une semaine de présence et une centaine de votants, le sondage de Muslim’mag montre clairement que la communauté préfère de loin voir la réalisation d’un collège lycée (72 %) ou bien d’un abattoir (50 %) plutôt qu’une mosquée d’agglomération (16 %) :
Sondage Muslim'mag

Les encouragements de la FAMI/CRCM laissent donc songeur, puisque le but de la consultation serait de faire adhérer la communauté au projet, et non pas de tenir compte des résultats de cette consultation !

"Pour escompter des résultats tangibles en terme d’idées et propositions, cette démarche prendra le temps nécessaire (plusieurs semaines). Ce que nous attendons surtout à l’issu de ce débat, c’est une adhésion totale de toute la communauté musulmane à ce projet. Nous souhaitons, également, à travers cette consultation / débat expliquer et rassurer l’ensemble de la population à propos de ce projet. " (extrait du mail de la FAMI/CRCM du 24 sept. 2010)

Muslim’mag en tant que média de la communauté s’interroge donc sur les questions qui entourent ce projet et les finalités réelles et supposées de ce projet. Nous souhaitons que la communauté acquière la maturité dans ce débat important qui engage nos générations et celles à venir dans leur relation au religieux et au politique.

La mosquée, un double enjeu

En effet, la mosquée est un enjeu religieux pour les musulmans, et un enjeu politique dans le contexte actuel puisque les relations communautaristes que l’Etat met en place passent aussi et surtout par les lieux de cultes.

Nous espérons que les aspirations de la communauté seront prises en considération, et que les paramètres économiques le seront aussi. En effet, de nombreux projets ne sont pas encore terminés (St Martin d’Hères, Echirolles, St Martin le Vinoux) et il serait déplacé voir malhonnête de prendre en otage les ressources économiques des musulmans pour un projet qui ne serait pas le leur.

Nous espérons que les différents acteurs en présence puissent donner des réponses aux questions que se posent les musulman-e-s à propos de ce projet, et que le débat qui doit avoir lieu soit une réelle démonstration de shura et pas un simulacre de démocratie.