Change tes lunettes

Jeudi 11 juin 2009, , 450 visites

Que dirais-tu de décoller un instant tes yeux de tes écrans habituels (TV, ordinateurs, consoles et autres…) et de regarder le monde sous un nouvel angle ? Ouvre ta fenêtre, imagine un rectangle de la taille de ton écran de télévision puis fixe ton attention à l’intérieur. Observe bien, puis médite…Ce petit espace n’est-il pas riche d’enseignements ?

Dieu nous a fait don de deux livres : el kitâb, livre révélé qu’est le Coran et el kitâb el manchûr, le livre déployé c’est-à-dire sa création . Ces deux livres sont qualifiés de aya, signes du Créateur pour que l’humanité prenne conscience du sens de la vie.

Revenons à notre rectangle…Qu’observes-tu dans cet infime mais riche extrait du livre déployé de la création ?

« En vérité, il y a dans la création des cieux et de la terre et dans l’alternance de la nuit et du jour tant de signes pour ceux qui sont doués d’intelligence »
S3,V190.

Sors du rectangle et prends donc maintenant le temps de t’arrêter et d’« écouter ce silence éloquent de la création, la rhétorique de ces signes et respire la fraîcheur de la présence divine. Dieu te parle à travers sa création, apprends donc à l’écouter et ressentir sa proximité » [1].

Change de lunettes et sors ainsi de la morosité ambiante, « contemple ce splendide univers et laisse ton cœur s’émerveiller » [2]. Vois la petitesse de nos êtres et de la masse de nos soucis quotidiens face à l’immensité de l’univers. Vois comment le monde détient en son sein la preuve de sa création, une prédestination et un ordre harmonieux par un Créateur tout-puissant et exempt de toute imperfection Qui crée toute chose selon une sagesse absolue. Sens combien la contemplation du monde et sa méditation t’ouvre à la connaissance de Dieu et sont adorations.

« Lève donc les yeux vers les cieux ! Y aperçois-tu la moindre lacune ? Lève-les encore par deux fois ! Ton regard reviendra vers toi, déçu et harassé » S67,V3-4. Observe ici, comment Dieu t’exhorte à tourner ton visage vers le ciel afin que tu te souviennes de Lui et que tu te remettes en question. « Ce regard tourné vers l’extérieur t’incite fortement à l’introspection » [3] : Dieu nous invite à contempler l’harmonie et la beauté de la création, à les méditer puis nous renvoie à nos cœurs pour y établir cet équilibre. En effet : « il y a sur terre des preuves pour ceux qui croient avec certitude, ainsi qu’en vous-mêmes. N’observez-vous donc pas ? » S51V20-21.

Ce voyage méditatif nous offre un retour vers un repos et « un épanouissement dans elhamdoulilah » [4]. Alors, combien es-tu grand ? Et combien sont grandes tes préoccupations d’aujourd’hui ? Dans quelle situation te crois-tu enfermé(e) ? Qu’est ce qui te paraît à ce point insurmontable ? Quel péché impardonnable ?…Celui qui est derrière tout ce que tu observes est bien plus grand….Tu commences à réaliser notre petitesse et l’insignifiance de nos problèmes et différences…Ton cœur se réveille. Fais un pas vers Dieu et laisse toi guider en toute confiance.

Pense à ce rectangle souvent…Cela peut t’aider à relativiser et à te sentir mieux par rapport aux choses importantes de la vie …. D’autres disent que “la contemplation est le début du cheminement spirituel et de la réforme du cœur » [5].