Prendre de l’essence BP en France c’est soutenir Israel

mardi 3 août 2010

Le groupe israélien Delek annonce le rachat des activités de distribution du
géant pétrolier BP en France pour 180 millions d’euros. L’opération concerne
416 stations-service et les participations de BP dans trois dépôts de
carburants.

Les stations-service devraient conserver l’enseigne BP pendant plusieurs
années dans le cadre d’un accord de licence. BP et Delek seront en outre
liés par un contrat d’approvisionnement.

Le conglomérat israélien précise que la transaction, réalisée par
l’intermédiaire de sa filiale Delek Europe, devrait être menée à bien au
second semestre de cette année, sous réserve de l’obtention des
autorisations nécessaires.

Cette opération s’inscrit dans la tendance générale au désengagement des
grandes compagnies pétrolières du segment de la distribution, qui ne génère
que de faibles marges.

Parallèlement, BP, confrontée à la perspective de plusieurs dizaines de
milliards d’euros d’indemnisations après la marée noire déclenchée par l’une
de ses plates-formes dans le golfe du Mexique, envisage de céder pour 10
milliards d’euros d’actifs.

Reuter. Le mardi 22 juin 2010

Un message, un commentaire ?